Titre à Grande Vitesse, Alstom : +80% depuis le 1/1

Publié le par Real del Sarte

Rumeur

Alstom : titre à grande vitesse, +80% depuis le 1/1
 


(Easybourse.com) L'action Alstom poursuit sa marche en avant ce jeudi après une envolée de plus de 5% hier. Un regain de forme lié à des commentaires positifs d'analystes mais également à des mouvements spéculatifs ayant trait à un possible renforcement de Bouygues dans le capital voire au lancement d'une OPA sur le géant des infrastructures d'énergie et de transport.

Au regard de l'envolée de plus de 7% du titre en l'espace de deux séances, les investisseurs accordent un certain crédit à la rumeur qui a circulé hier dans les salles de marché autour d'un renforcement de Bouygues dans le capital d'Alstom voire le lancement imminent d'une OPA sur le fabricant de TGV.

En dépit du démenti apporté par Bouygues, certains spéculateurs accumulent des positions dans l'espoir d'une telle opération, qui fait sens sur le plan stratégique compte tenu des complémentarités des deux sociétés et des visées du géant du BTP sur le marché du nucléaire en général et Areva en particulier.

 «Les intentions de Bouygues n'ont pas changé : Bouygues se réserve le droit de faire évoluer sa participation dans Alstom selon les opportunités de marché mais n'a pas l'intention d'en prendre le contrôle», a déclaré une porte-parole du groupe.

Le groupe a affirmé aux autorités de régulation en juin qu'il se réservait la possibilité, au cours des douze prochains mois, de faire évoluer sa participation dans Alstom, mais qu'il n'avait pas l'intention d'acquérir le contrôle de la société.

De manière plus fondamentale, le regain de forme boursier d'Alstom est imputable au redressement de la situation financière du groupe sous l'impulsion de son président, Patrick Kron. Ce dernier a insisté lors de son passage au salon Actionaria sur les trois éléments principaux à retenir concernant les bons résultats semestriels dévoilés quelques jours plus tôt. Alstom a réalisé sur la période avril-septembre 2006 une activité record avec notamment un carnet de commande qui s'est envolé de 46%. Sa performance opérationnelle s'est sensiblement améliorée dans l'intervalle puisque la marge a progressé de 1 pt à 6,3%. La situation financière du groupe s'est enfin renforcée grâce à un doublement du cash flow (750M€) qui a permis de réduire de moitié l'endettement de la société.

Interrogé à propos du rachat de la participation de l'Etat par Bouygues puis de son renforcement via des achats sur le marché -le groupe présidé par Martin Bouygues détient désormais 24,4% du capital-, Patrick Kron a indiqué que le groupe est un actionnaire de référence qui va accompagner le développement d'Alstom dans la durée. Il a notamment déclaré que Bouygues est une entreprise qui n'a pas l'habitude de jeter l'argent par les fenêtres. Qu'ils investissent 2 milliards dreuros dans Alstom traduit une signe de confiance qui me paraît positif.

Ce n'est pas Martin Bouygues qui le contredira puisque cette participation est désormais valorisée à près de...3 milliards d'euros.

Au niveau de la coopération industrielle et commerciale entre les deux groupes, Patrick Kron a rappelé qu'ils travaillaient ensemble avant même la prise de participation de Bouygues (ils ont notamment gagné les contrats de la centrale nucléaire de Flamanville et du Tramway de Reims) et souligné que la démarche resterait pragmatique, excluant toute exclusivité afin de se prémunir contre les effets négatifs d'une telle mesure. Des groupes de travail sont formés en amont afin de plancher ensemble sur les cibles commerciales et déterminer quelle est la combinaison optimale et son intérêt pour chacun des deux entités.

Une démarche et des perspectives appréciées par les investisseurs. Credit Suisse a ainsi réitéré en début de semaine sa recommandation à « surpondérer » sur Alstom, portant son objectif de cours à 95€ au lieu de 80€ dans la foulée des résultats semestriels et une rencontre visiblement satisfaisante avec le management.

Le titre s'echange ce jeudi à un cours de 88€, en progression de plus de 80% depuis le début de l'année ce qui porte la capitalisation du groupe à plus de 12 milliards d'euros. Par comparaison, l'action Bouygues affiche sur la même période une croissance de 9,5% ce qui fait ressortir une valorisation de15,3Mds€ pour le géant du BTP, diversifié dans les médias (TF1) et les telecoms (Bouygues Telecom).

Dernière Minute : Alstom vient d'annoncer la cession de son activité de rénovation de trains au Royaume Uni (60M€ de CA) pour un montant non dévoilé.

R.B.

Publié le 30 Novembre 2006 Copyright © 2006  Retour à l'accueil

Publié dans analyse fondamental

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article